Vallons solidaires

Pôle de développement de l'économie sociale et solidaire du Pays des vallons de Vilaine

1/ Des valeurs

Voici les valeurs de l’ESS :

> mener une activité d’utilité sociale
> prendre des décisions de façon démocratique (une personne = une voix, élection des dirigeants, liberté d’adhésion)
> poursuivre un but non lucratif : les personnes priment sur la recherche de profit
> l’entreprise ou l’organisation est un patrimoine collectif : les réserves sont impartageables, pas de rémunération des associés non salariés, pas de cotation en bourse
Dans l’ESS, ce qui stimule les personnes, c’est la coopération, pas la concurrence !

2/ Des formes d’organisations

Voici les familles de l’ESS :

Associations /  Fondations / Mutuelles / Coopératives et notamment les SCOP

Association
Regroupement d’au moins deux personnes qui décident d’exercer une activité dont le but n’est pas lucratif (leur enrichissement personnel). Objet non contraire aux bonnes mœurs.
L’objet de l’association peut être commercial (tel que la distribution de produits du commerce équitable) et un bénéfice peut servir à la développer (et à ne pas être déficitaire).
Mais la redistribution d’un bénéfice aux adhérents, administrateurs est interdite : c’est le caractère désintéressé de l’activité.

Fondation
Structure privée à but non lucratif créée par un ou plusieurs donateurs (pouvant être des personnes physiques ou morales), pour accomplir une œuvre d’intérêt général (ex. la Fondation de France, les fondations d’entreprises qui font du mécénat)
La fondation se distingue de l’association car il ne s’agit pas de se regrouper pour œuvrer ensemble mais d’un engagement financier et irrévocable et de fonds privés mis à disposition d’une cause publique.

Mutuelle
Société de personnes à but non lucratif organisant la solidarité entre ses membres, et dont les fonds proviennent des cotisations des membres (mutuelles complémentaires de santé, retraites complémentaires, mutuelles d’assurance (exemple :  MAIF, Mutuelle des pays de Redon et Vilaine).

Les SCOP
Sociétés coopératives et participatives.
Entreprises mettant en place une gouvernance démocratique et une répartition des résultats prioritairement affectée à la pérennité des emplois et de l’entreprise. Les salariés sont associés majoritaires et détiennent au moins 51 % du capital et 65 % des droits de vote. Partage des richesses et des décisions. Il existe des SCOP dans le secteur du bâtiment, du conseil et bien d’autres ! (Alternatives économiques, Moulin Roty, Chèques déjeuners …)

Dpt de commentaires clos..