Vallons solidaires

Pôle de développement de l'économie sociale et solidaire du Pays des vallons de Vilaine

Travailler dans l’ESS, pour travailler autrement ?

Le secteur de l’économie sociale et solidaire (ESS) représente aujourd’hui 13,8% des emplois au Pays des vallons de Vilaine, soit 1400 salarié-e-s, contre 10% en France (environ 2 millions de salariés).

Caractérisées par leur utilité sociale et leur fonctionnement démocratique (une personne = une voix), les organisations de l’ESS placent l’humain au cœur de l’économique tout en cherchant à répondre aux besoins sociaux d’un territoire.

Que ce soit via des associations, des coopératives ou des mutuelles, l’ESS couvre de nombreux domaines comme les services à la personne, la protection sociale, l’action sanitaire et sociale, l’environnement, le sport, la culture, les bâtiments et travaux publics, l’informatique ou les banques et assurances, …

Afin d’apporter un éclairage sur ce secteur et notamment sur le développement de l’emploi dans ces structures, le Pays des vallons de Vilaine, la Maison de l’Emploi, de l’insertion et de la Formation du bassin de Rennes (MEIF) et le pôle Vallons Solidaires organisent mardi 22 novembre à Guichen, de 10h00 à 11h30 à la salle polyvalente de la Mairie, une réunion d’information et de conseils pour les personnes en recherche d’emploi ou d’orientation.

Céline POIRIER, chargée de mission MEIF au Pays des vallons de Vilaine :

« Ce temps d’échange avec des employeurs de l’ESS et des salariés d’associations vise à informer le public sur les perspectives et opportunités offertes par l’ESS sur le territoire et surtout sur les valeurs qui s’y rattachent. Aujourd’hui, nous cherchons de plus en plus à donner du sens à notre travail et l’ESS permet non seulement de concilier l’éthique et l’économique mais aussi d’entreprendre et de travailler autrement. »

Rozenn MORO, Association Vallons Solidaires :

« Les postes proposés dans l’ESS et en association notamment, requièrent souvent de la polyvalence (gestion de projets, communication, recherche de subventions, administration…) et on dit souvent que les emplois associatifs sont très prenants mais en contrepartie les organisations de l’ESS sont aussi des lieux de partage des décisions. Dans les SCOP par exemple, les salariés sont décideurs, et pas à la mesure du capital qu’ils investissent dans l’entreprise ! (puisque chaque coopérateur n’a qu’une voix). Des associations s’inspirent actuellement de ce modèle pour valoriser et responsabiliser davantage les salariés qu’elles recrutent. Elles offrent ainsi des conditions de travail responsabilisantes. ».

Où : Salle polyvalente de la Mairie de Guichen

Quand : Mardi 22 novembre 2011 de 10h à 11h30

Renseignements : Céline POIRIER – MEIF/Pays des vallons de Vilaine – 02 99 57 02 20

Dpt de commentaires clos..